BIOGRAPHIE

Amélie Raison

Après des études de musique et de chant auprès d'Annick Vert en Mayenne et en Bretagne, puis l'obtention d'un master d'Art-Thérapie à la Sorbonne, la soprano Amélie Raison est diplômée d'un prix de chant Première Nommée à l'unanimité avec les félicitations du jury dans la classe d'Elsa Maurus à Paris. Elle obtient sa licence DNSPM à l'unanimité avec les félicitations du jury dans la classe d'Anne Constantin au Pôle Supérieur de Paris Boulogne-Billancourt.

Lors de ses études, elle a pu se former auprès de grands artistes tels que Karine Deshayes, Mireille Delunsch, Alain Garichot, Jennifer Larmore et plus récemment Philippe Jaroussky, en tant que lauréate de l'Académie Jaroussky. On a pu l'entendre récemment en soliste dans Noces de Stravinsky à l'Opéra Garnier, dans Pli selon Pli, Improvisation sur Mallarmé de Boulez ou encore dans les Vêpres de Monteverdi sous la direction de Filippo Maria-Bressan. Elle a également interprété le rôle d'Aréthuse (Actéon de Charpentier) et de Gabrielle (La vie Parisienne d'Offenbach) lors des festivals du Mois Molière.

Elle se produit régulièrement en récital, notamment par le biais de l'Académie Jaroussky à la Seine Musicale avec le Concert de la Loge (dir. Julien Chauvin), et dans de nombreux festivals.

On peut ainsi l'entendre avec l'Ensemble Contraste (dir. Johan Farjot et Arnaud Thorette) notamment dans le Requiem de Mozart et le Requiem de Fauré, en versions musique de chambre.
Elle obtient le Prix de la mélodie Charles Lagourgue au Concours d'Excellence de l'UPMCF, ainsi que la 5ème place au Concours d'Honneur de l'Union Professionnel des Maîtres du Chant Français.
Passionnée de musique contemporaine, elle crée régulièrement des pièces de jeunes compositeurs, notamment avec les ensembles 2E2M et TM+.

Elle fait également partie de l'ensemble baroque Athénais (dir. Laurence Pottier), de l'Ensemble Aedes (dir. Matthieu Romano), de l'Ensemble Sequenza 9.3 (dir. Catherine Simonpietri) et de l'Ensemble La Tempête (dir. Simon-Pierre Bestion).